Work @ Home, le contexte législatif de la « news business idea », née dans un cadre numérique de synergie entre CC LAB et Be-On

Les différences entre travail agile et télétravail, pour comprendre le contexte législatif dans lequel se développe le projet conçu par CC LAB et Be-On au sein du programme « step by step to 4.0 « 

Voici quelques éléments pour mieux comprendre le contexte législatif de Work@Home, le projet numérique issu d’une « news business idea » née de la synergie entre CC LAB et Be-On, partenaires de Let’s Network, pour favoriser le travail à distance, à la suite des changements qui ont touché, dès début 2020, le monde du travail. Work@Home, qui s’inscrit dans le programme « step by step to 4.0 » entrepris par CC LAB, consiste en une plateforme numérique pour la gestion et la planification de groupes de travail, ayant pour objectif la création de comptes rendus d’activité en réponse aux exigences de diverses entreprises. En plus d’un panorama du cadre normatif de référence, voici quelques éclaircissements sur la différence entre travail agile et télétravail.

La loi italienne n°81/2017 définit le smart working (travail agile) comme « une modalité d’exécution de la relation de travail subordonné, caractérisée par l’absence de liens horaires ou spatiaux et une organisation par phases, cycles et objectifs, établie par accord entre l’employé et l’employeur. » Cette modalité, explique la loi, « aide le travailleur à concilier temps personnel et temps de travail, tout en favorisant la croissance de sa productivité. » Cela représente un changement total des perspectives du travailleur : il décide quand et où travailler, en se référant aux objectifs atteints et à la mesure de sa productivité. Le terme de travail agile ne signifie donc pas un simple passage du bureau à la maison ou l’utilisation de son propre PC au lieu de celui de l’entreprise. Au contraire, il désigne un changement total de mentalité, dédié à la souplesse et à l’accord entre les parties. Quelques-uns des résultats de ce nouveau mode de travail sont par exemple les bureaux ouverts 24 heures sur 24 et l’offre toujours croissante de cours de sports et de loisirs à l’intention des employés, de plus en plus considérés comme des associés, dans la mesure où ils participent à la culture d’entreprise. Les effets positifs du travail agile sont soulignés dans diverses études internationales, qui soulignent l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle des employés.

En revanche, lorsque les logiques d’entreprise restent inchangées, et que le travail est exécuté obligatoirement depuis le domicile, y compris en cas de force majeure, il est plus approprié de parler de travail à distance ou télétravail.

Work@Home se donne pour mission d’aider les entreprises, les professionnels et les employés, qu’ils recourent au travail agile ou au télétravail, en analysant à fond les nouvelles tendances numériques dans le monde du travail.

 

Source : https://news.uoday.com